Horrora Borealis (Nicolas Feuz)

Intriguée par les excellentes critiques lues sur L’ombre du Renard, j’ai décidé de commencer par le milieu et donc mon choix s’est porté sur Horrora Borealis, paru en 2016. Bien mal m’en a pris. Nicolas Feuz, qui prend soin d’indiquer partout son statut professionnel (procureur), explique également, sous forme de boutade, qu’il n’est pas écrivain […]