Copie de L’histoire que raconte Octobre est à la fois bouleversante et glaçante. On aurait pu en faire un drame social, un pamphlet politique. Sveistrup en fait un polar mâtiné de thrill