Skip to content

2 Comments

  1. coquery
    février 25, 2020 @ 8:11

    Merci beaucoup Céline, ton commentaire me va droit au coeur!
    Merci de nous faire profiter de tes avis toujours parfaitement construits et argumentés!
    le coté gros dur avec l’intérieur tout mou je te le pique! c’est moi tout craché!!!

    Reply

  2. Vakarm (Guillaume Coquery) – Mes polars et le reste
    mai 17, 2021 @ 11:05

    […] Oskal nous avait baladés de Saint Gaudens à Besançon, entrainés dans l’arrière scène d’un cirque et les beaux salons préfectoraux. Avec Vakarm, changement de décor. On reste dans le sud-ouest, entre hôpital et usine désertée, sur les talons d’un trio de femmes dissemblables et touchantes : une prostituée, une flic et une mère éprouvée. […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *