1 Comment

  1. Les mâchoires du serpent (Hervé Claude) | Celine de Roany online
    mai 5, 2020 @ 6:34

    […] côté gay. Je n’ai rien contre un protagoniste gay, comme tu le sais :). Le problème est qu’ici les rapports sociaux tournent exclusivement autour de la […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *