1 Comment

  1. Cinq cartes brûlées, Sophie Loubière - Mes polars et le reste
    avril 8, 2020 @ 8:11

    […] Il est forcément biaisé parce que je n’aime pas les romans noirs, et ce n’est pas la première fois que je m’y fais prendre, que ce soit avec Mon territoire ou Mon ombre assassine. […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *