4 Comments

  1. Dans son silence (Alex Michaelides) - Mes polars et le reste
    octobre 23, 2019 @ 9:10

    […] comme un de mes coups de coeur de l’année (et Dieu sait si j’en avais besoin) avec Le Cheptel, Surface et […]

    Reply

  2. La fille de Kali (Céline Denjean) - Mes polars et le reste
    novembre 12, 2019 @ 9:32

    […] tu l’as compris à la lecture de mes chroniques pour Double Amnésie et Le Cheptel, Céline Denjean est MA révélation de l’année. Un écrivain qui écrit un bon livre, du […]

    Reply

  3. Sacrifices (Ellison Cooper) - Mes polars et le reste
    janvier 20, 2020 @ 1:11

    […] ce que j’apprécie particulièrement chez Céline Denjean, par exemple, et notamment dans Le cheptel, qui est un exemple du genre à mon avis. Il y a quatre fils, quatre points de départ, et ces fils […]

    Reply

  4. Marquée à vie (Emilie Schepp) – Mes polars et le reste
    août 7, 2020 @ 10:38

    […] donc un thriller. Ok, allons-y pour un thriller. Après tout, j’ai adoré le Cheptel même si on savait qui était le méchant dès le début (ça, c’est parce que tu commences […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *