5 Comments

  1. Dans son silence (Alex Michaelides) - Mes polars et le reste
    octobre 23, 2019 @ 9:10

    […] comme un de mes coups de coeur de l’année (et Dieu sait si j’en avais besoin) avec Le Cheptel, Surface et […]

    Reply

  2. La fille de Kali (Céline Denjean) - Mes polars et le reste
    novembre 12, 2019 @ 9:32

    […] tu l’as compris à la lecture de mes chroniques pour Double Amnésie et Le Cheptel, Céline Denjean est MA révélation de l’année. Un écrivain qui écrit un bon livre, du […]

    Reply

  3. Sacrifices (Ellison Cooper) - Mes polars et le reste
    janvier 20, 2020 @ 1:11

    […] ce que j’apprécie particulièrement chez Céline Denjean, par exemple, et notamment dans Le cheptel, qui est un exemple du genre à mon avis. Il y a quatre fils, quatre points de départ, et ces fils […]

    Reply

  4. Marquée à vie (Emilie Schepp) – Mes polars et le reste
    août 7, 2020 @ 10:38

    […] donc un thriller. Ok, allons-y pour un thriller. Après tout, j’ai adoré le Cheptel même si on savait qui était le méchant dès le début (ça, c’est parce que tu commences […]

    Reply

  5. Les impliqués (Zygmunt Miloszewski) – Mes polars et le reste
    janvier 10, 2021 @ 5:40

    […] écrivains favoris (je n’aime pas Eloise Bouquet, l’héroine de la Fille de Kali, du Cheptel et de Double Amnésie, et je n’aime pas non plus Xavier Martel, le héros du Chercheur […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *